Zagreb © joyfull / Shutterstock.com

La transition des villes d’Europe

Zagreb © joyfull / Shutterstock.comL’état des villes européennes en transition est le dernier-né de la très dynamique série de rapports régionaux d’ONU-Habitat sur l’état des villes mondiales. Il fait suite aux rapports déjà parus, couvrant les régions d’Amérique latine-Caraïbes, les régions d’Afrique, des États arabes et de l’Asie-Pacifique.

Le présent rapport analyse en profondeur les vingt dernières années dans 23 pays et territoires du Nord, du Centre, de l’Est et du Sud-Est de l’Europe. A partir du début des années 90’, ces pays engagent en effet des efforts sans précédent, pour accompagner la mutation de leurs sociétés du système socialiste de l’économie planifiée vers la démocratie avec une logique de marché. Comme le montre ce rapport, la transition a été longue et non sans encombre. La situation actuelle de chaque pays, l’avancée des réformes envisagées sont alors très différentes selon les cas.

Les pays européens en transition constituent un ensemble de pays très varié. En 2011, les populations nationales ont fortement variés, allant de 68,9 millions de personnes en Ukraine pour seulement 632 000 au Monténégro par exemple. Les niveaux d’urbanisation varient également de manière significative en 2011 : oscillant entre 75% au Biélorussie et 48% en Moldavie, avec une moyenne d’environ 60% sur les territoires étudiés.

Ce dernier chiffre semble indiquer que ces régions sont dans les dernières phases de leur transition urbaine. Toutefois, les deux chiffres enregistrés ainsi que les scénarii de prospective indiquent une tendance à la baisse de la population à l’échelle régionale et une quasi stagnation de la population urbaine. Par conséquent, le niveau d’urbanisation à l’échelle régionale ne devrait augmenter que lentement, arrivant à 70% en 2050 et  devrait témoigner plutôt de l’exode rural que de la croissance réelle de la population urbaine.

Les défis associés à ce processus de transition politique et économique d’une région de plus de 200 millions sont énormes et sans précédent dans l’histoire moderne. Ils appellent des réformes de gouvernance extrêmement complexes, concernant une variété de secteurs très importante.

Mais tout en suscitant de l’inquiétude face à l’ampleur des changements en cours, ce processus peut également être vue comme une opportunité. En effet, l’amélioration des conditions de vie des populations de ces régions est l’un des principaux objectifs de la transition en cours. Toutefois, sur le court terme, ces mêmes réformes peuvent sous certaines conditions causer de la souffrance et des privations pour une partie de leurs habitants.

Le démantèlement de l’ex-République yougoslave, par exemple, a donné lieu à des conflits armés, enregistrant d’importantes pertes en vies humaines. De même, dans toute cette région du monde, l’effondrement des industries manufacturières perdant leur compétitivité par leur exposition soudaine à la concurrence avec les marchés mondiaux a eu des impacts majeurs sur les villes. Surtout celles dont l’économie urbaine était insuffisamment diversifiée, ou pire, basée uniquement sur un seul secteur industriel. Presque du jour au lendemain, ces villes ont vu leur modèle de fonctionnement  et d’organisation historique tomber en miettes. La situation s’est encore plus aggravée avec le départ de la ville des jeunes populations et des entrepreneurs s’aventurant vers des perspectives encore plus incertaines pour l’avenir.

Mais dans le monde entier, les cités sont reconnues pour leur capacité à rebondir et à redevenir moteur de développement humain et de prospérité. Zones urbaines indépendantes ou intégrées dans des réseaux internationaux de villes, elles concentrent de l’ingéniosité humaine capable de traverser avec succès les périodes de transition majeures comme celle en cours actuellement.

Avec ce rapport, l’ONU-Habitat espère contribuer au processus de renouveau de ces pays et d’aider à la création d’un meilleur environnement urbain pour les citoyens des pays européens en transition.

Téléchargez le rapportReport European cities in transition, disponible uniquement en anglais.