IRG - ELISABETH DAU

Nom de votre structure : IRG
Votre nom : ELISABETH DAU
votre rôle dans le projet GouTer : Partenaire
Le projet GouTer a-t-il été un apport pour vous ? : 4
En quoi le projet GouTer a-t-il été un apport pour vous : Le projet a permis d’approfondir nos analyses en termes de gouvernance pluri-acteurs sur les questions de systèmes alimentaires territorialisés. Il a permis d’etre au contact d’acteurs diversifiés des territoires et de les entendre, les comprendre, les accompagner en partie sur leurs dynamiques locales. Il a permis de renforcer les liens avec l’IUFN.
Avez-vous appris quelque chose à travers ce projet ? : Oui
Qu'est ce qui vous a été directement utile dans votre travail ? : L’existence de nombreuses initiatives et leviers de changements locaux en faveur d’une alimentation plus responsable et durable sur les territoires. Identifier les dynamiques institutionnelles (Ex: PAT) comme des opportunités locales pour faire avancer des ambitions sur les SAT, et pas seulement des propositions institutionnelles descendantes et peu saisissables.
Qu'est ce qui vous a apporté une aide dans vos réflexions ? : Les recherches dans la littérature d’autres expériences de gouvernance alimentaire territoriale et de démocratie alimentaire.
Qu'est ce qui vous a le plus apporté ? : rapports
Qu'est-ce qui vous a le moins apporté ? : comité de pilotage
Avez-vous réutilisé par la suite certains éléments (référence de documents, contacts, outils, idée, méthode de travail) ? : Oui
Lesquels ? : Nous avons pu diffuser le rapport sur les enjeux de gouvernance alimentaire territoriale et mettre en visibilité les fiches initiatives innovantes auprès de notre réseau. Ces changements sur les initiatives alimentaires sont également très inspirants pour nos travaux sur les enjeux de démocratie locale.
Votre structure a-t-elle mis en place une gouvernance alimentaire ? Pour les partenaires : une réflexion sur ce sujet ? : Non
Diriez-vous que le projet vous a permis de développer de l'interconnaissance, votre réseau de relations professionnelles ? : Oui de manière ponctuelle
Quel est pour vous l'apport de cette interconnaissance ? : Ouvrir à d’autres échelons d’administration locale, à une autre typologie d’acteurs (institutionnels, économiques, agricoles, associatifs et politiques)
Si c'était à refaire, que feriez vous différemment ? : Je concevrai autrement le dispositif des diagnostics territoriaux et ses apports pour le projet.